Japon – Honshu ouest : Hagi

Cette petite ville portuaire était notée en pointillés sur la liste des visites à faire dans la région de Yamaguchi. Des amis japonais nous ont convaincus d’y aller, et ils ont bien fait ; non seulement le voyage était gratuit avec le JR Pass (Japan Rail Pass), on a traversé la montagne en suivant une agréable vallée verdoyante, et la ville était très intéressante avec ses vieux quartiers.

Des orangers / pamplemoussiers partout ; les fruits ne sont même pas ramassés ; quel dommage…
Tokodji temple ; la grande porte (1693).
Ajustement des pierres sur le chemin.

Petit salon de jardin en porcelaine pour piqueniquer.
Magnolia.
Magnolia aussi.
Statuettes habillées pour l’hiver. Au fond, le début de la floraison des cerisiers précoces.
La porte « des trois portes » (1811) (le bouddhisme dit qu’il y a trois portes à franchir pour trouver le bonheur parfait : la vacuité, la non forme et le non agir).
La tour de la cloche (1694).
(1698)
Statue du Bouddha Sakyamuni avec 2 disciples.
D’inspiration chinoise, ce temple ne comporte pas de tatamis au sol.
Derrière le temple se trouvent les sépultures d’une partie des seigneurs Mori qui gouvernèrent la région (les 3ème, 5ème, 7ème, 9ème et 11ème seigneurs ; les « numéros » pairs et le n° 1 sont enterrés de l’autre côté de la ville).
Les samourais vassaux ont offert 500 lanternes pour cet endroit.
Une partie des lanternes ; à gauche, un magnifique et très rare camélia.

Fleur épanouie.

Si vous avez une envie pressante en attendant le bus, pas de panique, l’arrêt est pourvu de toilettes.