Japon – Shikoku : Kochi

Kochi se situe au sud de l’île de Shikoku et je regrette de ne pas y être restée plus longtemps ; mon programme était trop serré et je n’ai pas visité tout ce que j’aurais voulu. Parmi les spécialités de la ville, on trouve la fabrication de couteaux et autres objets tranchants ainsi que la bonite (poisson) souvent préparée en « tataki » (filet juste grillé sur l’extérieur puis tranché en sashimi).   Mais la région est aussi sur la route des 88 temples et l’on croise souvent des pèlerins, vêtus de blanc, chapeau conique en feuille sur la tête et bâton de marche. Le parcours fait 1200 km et il faut entre 30 et 60 jours pour le terminer (à pied) ; ok, certains le font en hélicoptère, mais c’est pas du jeu…

La campagne offre à cette saison des teintes étonnantes dans les forêts.
Un pèlerin dans la galerie commerciale.
Un « vrai ».
Certains ont leur tente et s’abritent où ils peuvent.
La région de Kochi est connue pour ses agrumes ; mais c’est trop tôt pour les yuzus 🙁 il y a seulement les fleurs.
Porte à 2 étages défendant l’entrée du château.
Château de Kochi.
Vue depuis l’esplanade nord.
Depuis le côté sud.
Le parc du château est le lieu de rendez-vous des joueurs de go.

La spécialité locale : bonite en « tataki ».