Japon – Shikoku : Takamatsu

Changement de région : Shikoku est une grande ile au sud du centre du Japon ; son climat est méditerranéen, ce qui permet la culture des oliviers, des agrumes, notamment les yuzus (citrons au goût très particulier) mais d’autres encore, méconnus dans nos contrées, et la culture des pins bonzaïs !! Ici, début mai, les pivoines sont en fleurs, les azalées resplendissent de couleur et embaument les parcs, les abricots sont déjà bien formés et le riz est repiqué.

Takamatsu est une plaque tournante portuaire qui va me servir de base pour visiter (en voiture) différents endroits. Mais c’est aussi l’écrin pour le magnifique jardin Ritsurin. Et cette fois-ci, le soleil était de la partie.

En jaune, mon périple en voiture.
Qui pourrait croire, en voyant cette photo, que l’on est en pleine ville ?
Ondulations de pins ; c’est la spécialité de la région.
en moyenne taille…
… en bonzaï….
… ou encore en jardin sec.
Devant la maison de thé qui date du 18ème siècle.
Poème écrit au sujet de cette maison de thé « Quand je prends un peu d’eau, je tiens la lune dans mes mains ».
Vue depuis un des salons de la maison de thé ; invitation à la méditation.
Un koto (voir paragraphe sur Kanazawa)
Supports de cordes du koto (voir Kanazawa).

La colline a été parfaitement intégrée dans l’architecture du jardin.
Quelques plants de thé.
Leçon de taille d’arbres.
Les abricots sont déjà bien formés.
Ce jardin est tellement bien structuré que l’on découvre des sites nouveaux à chaque détour de sentier.
Si les azalées sont en pleine floraison, pour les iris, je dois revenir dans quelques semaines… ;-D
Le jardin abrite également un petit musée avec des objets usuels anciens ; ceux-ci sont en laque ; plat et entonnoir.