Japon – Honshu ouest : Sakai et Osaka

Quasi banlieue de la tentaculaire Osaka, Sakai est réputée dans le monde entier pour la fabrication des katanas (sabres japonais), des ciseaux (et sécateurs) et bien sût, les couteaux. Pas de grande usine, mais de multiples artisans qui travaillent dans leur atelier qui a du être construit par leur arrière grand père et qui est resté tel quel ; ils prennent le temps (parfois plusieurs mois, voire années) pour réaliser des pièces uniques.  Et le jour où nous avons visité le musée de la coutellerie, non seulement il faisait très beau, mais … les cerisiers étaient en fleurs !!! Enfin !!!           A Osaka, les architectes s’en sont donné à coeur joie dans le design des bâtiments, dont la fameuse tour répertoriée dans les 20 plus hautes au monde : la Umeda sky building.

Enfin !! et avec le beau temps…
Une petite partie des pièces confectionnées dans la région ; le grand couteau en bas mesure 1,20 m et sert à couper les thons.
Retour à Osaka par ce train à l’allure futuriste.
A l’intérieur.
Maquette de la gare d’Osaka.
La gare et ses différentes galeries marchandes.
Au pied de la gare, une fontaine à vagues comme celle de la Fondation Louis Vuitton à Paris.
Umeda Sky Building ; la maquette.
La voici en vrai.
Reflet du soleil couchant sur la tour.

Partie de l’architecture de la tour.
La vue depuis la tour ; dommage, ce matin-là, il y avait du brouillard. Mais on peut apercevoir que les urbanistes ne lésinent pas à construire plusieurs ponts côte à côte.

L’autoroute passe à travers une tour.

Malgré ce foisonnement de tours, il y a de la verdure (midori) ; un mur végétalisé.
Ou encore ces jardins potagers.
« The reverse waterfall » ; cette cascade remonte la pente !!

 

Autour du château.
Tour de garde et douves du château
Le château d’Osaka.
Des écrans diffusaient des passages de l’histoire du château, façon manga.
Couloir entre deux tours de garde.

Un ancêtre Tz a-t-il fait une incursion au château d’Osaka ? (non, à côté, ce n’est pas la croix gammée d’Hitler ; elle est dans l’autre sens et représente un caractère sanscrit).
Faîtage du château.

Premiers cerisiers en fleurs ; la population est venue fêter « o hanami » (littéralement -regarder les fleurs-) et pique-niquer dans le parc du château.
Les dames dansent. C’est la fête.
Même les jeunes cadres dynamiques font une pause « o hanami ».
Alors on a fait pareil…
Mais on n’a pas pris la balade sur les bateaux dorés…
…ni expérimenté la très grande roue.

 

 

Une réflexion au sujet de « Japon – Honshu ouest : Sakai et Osaka »

  1. me voilà rêveur de toutes ces beautés ….
    et bravo aux photographes .
    bonne continuation (et peut être pas envie de rentrer ?..lol)
    bissssssssss jack/mclo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *