Japon – Honshu ouest : Hiroshima

Hiroshima est, hélas, une ville connue dans le monde entier pour avoir été le territoire de la première bombe atomique. Elle se définit aujourd’hui comme capitale de la paix ; mais elle a d’autres atouts à présenter aux nombreux touristes qui viennent la visiter. Et puis il faisait beau ; pas chaud mais on sentait que les fleurs étaient (presque) prêtes à éclore.

Photo prise 2 jours après la bombe.
Maquette de la ville et les dégâts causés ; la boule rouge au dessus de la photo représente la bombe et l’endroit où elle a explosé (600m d’altitude).
Schéma montrant le double effet de souffle qui a parachevé les destructions.
Bouteilles fondues par la chaleur générée par l’explosion.
Ce n’est pas rassurant de lire cette carte ; Elle représente l’arsenal de quelques pays amateurs d’armes nucléaires (dont la France…).
Cénotaphe du Parc de la Paix.
Children Peace monument. Il fut élevé à la suite du décès d’une jeune fille, Sadako Sasaki, par la leucémie. Elle avait 2 ans lorsqu’elle fut exposée aux rayons de la bombe atomique. A 12 ans, elle déclara une leucémie ; Croyant à la légende qu’elle pourrait être guérie si elle arrivait à plier 1 000 grues en papier, elle en réalisa plusieurs milliers, de plus en plus petites ; mais elle mourut 8 mois après son hospitalisation.
Ce monument est donc un rappel que les effets d’une bombe atomique se répercutent des dizaines d’années après l’impact. Origami de grue en métal (oiseau emblématique au Japon) accroché sous le mémorial.
Depuis, des millions et millions de grues en papier sont créées par des enfants du monde entier et sont envoyées au mémorial afin de réclamer la paix dans le monde.
Monument pour rappeler la mobilisation de plus de 3 millions d’étudiants japonais (dès 12 ans) à travers le pays pour le service du travail. Plus de 10 000 furent tués, dont 7 000 par la bombe.

Dédicace de Barak Obama lors de sa visite. « We have known the agony of war. Let us now find the courage, together, to spread peace, and pursue a world without nuclear weapons ».
« Nous avons connu l’agonie de la guerre. Trouvons maintenant le courage, ensemble, de répandre la paix et de poursuivre vers un monde sans armes nucléaires ».
Retrouvons un peu de sérénité avec cette fleur de cerisier précoce.
Dès qu’un arbre est en fleur, les photographes affluent.
Nous aussi…
Les dames sortent leur plus beaux kimonos (hélas, cachés en partie par leur manteau car il fait encore froid) et viennent admirer la floraison du Parc Shukkei-en.
Parc Shukkei-en.

On y vient aussi pour pique-niquer dans ses kimonos du dimanche (et c’était arrosé par du vin et du ??? sorti d’une flasque).
D’autres viennent nourrir les carpes…
… ou converser avec les pigeons.
non, ce n’est pas du cerisier.
Pour la majorité des arbres, c’était encore trop tôt. Grrrr.
Le château (reconstruit) d’Hiroshima.
La visite permettait de voir quelques armures…
Dark Vador s’en est-il inspiré ?
ainsi que des katanas  (sabres du 17ème siècle).

C’est mignon, n’est-ce pas !! eh bien c’est pour habiller votre toutou favori.
Chaque saison, lieu de villégiature ou moment de la journée a sa tenue.
Sans compter les petits gâteaux pour égayer son anniversaire ou un après-midi de shopping avec sa maîtresse (ou son maître, bien sûr). (Je n’ai pas réussi à lire les goûts des gâteaux, mais c’est 5 € en moyenne).
Un shinkansen. Départ avec celui-ci dans 3 jours pour Kobe (lire Kobé).

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *