Japon – Honshu ouest : Kyoto 1

Ancienne capitale impériale du Japon (jusqu’en 1868), Kyoto semble accueillir plus de touristes que de résidents, dont plein de français. C’est aussi une ville qui regorge de nombreux temples et sites classés ; on a l’habitude également d’associer Kyoto aux geishas car c’est quasi la seule ville japonaise qui ait encore des écoles pour leur longue éducation (attention, ce ne sont absolument pas des prostituées de luxe) ; en fait, elles sont très peu et il faut un coup de chance inouï pour en apercevoir une qui sort de l’école pour s’engouffrer dans le taxi qui la mènera sur le lieu d’accueil. Mais on n’a pas eu cette chance…

Entrée du « Fushimi Inari Taisha »
C’est un sanctuaire shinto fondé en 711 et dédié aux divinités de l’agriculture et plus particulièrement au kami Inari.
Très connu, le site était bondé de monde.
Inari est symbolisé par un renard qui apporte la prospérité (il tient dans sa gueule une poignée de tiges de riz).
Et maintenant, ça vous parle ? c’est une des photos du Japon les plus connues.
Cette « forêt » de torii est en fait de la publicité faite par les riches hommes d’affaires pour remercier les divinités pour leur réussite. Leur nom et la date de la pose figure sur chaque pilier.
Il a fallu ruser pour n’avoir personne sur la photo !!

Les tailles diffèrent et il y en a sur 2 km…
Mais la balade est très agréable au milieu de la forêt ; c’est ponctué de petits autels dont les offrandes ici sont… des torii !!

En haut, la vue sue la ville est à 360°.
En redescendant.

Rokkakudo temple est le berceau de l’ikebana.

La tour de Kyoto.
Jeux d’eau et de lumière devant la gare.

Musée du train à Kyoto ; le premier Shinkansen de 1964 qui reoulait à 200km/h.

Locomotive diesel de 1960.Un autre Shinkansen de 1989;