Japon – Honshu ouest : Kyoto 2

 Voici un autre trésor de Kyoto bien connu des photographes : le Kinkakuji Temple ; moins envahi par les touristes, nous avons aussi visité  le Kiyomizu Dera, vaste ensemble dont, hélas, le temple principal était en réfection lors de notre passage. Dommage que la pluie était au rendez-vous ; les visites ont été moins agréables alors que, enfin ! la pleine floraison était là !!

Kinkakuji Dera (Temple d’or) ; il pleuvait des cordes et il nous a fallu batailler pour se frayer un chemin entre les parapluies. Mais ça en valait la peine. Entouré par un splendide jardin (vu le temps et la foule, on n’en a pas profité beaucoup).
Ce temple ne se visite pas. Il contient des reliques de Bouddha.
Vue depuis l’autre côté. Ses façades sont recouvertes de feuilles d’or et de laque.
Un phénix se dresse sur le toit du pavillon.
A l’autre bout de la ville se trouve le « Kiyomizu dera », ensemble de portes, pagodes et temples bouddhiques et shinto à flanc de coteau. C’est un endroit très prisé des japonais qui y viennent en famille et en kimono.

LA photo sous les cerisiers !!

Le grand temple qui date de 1633 est en grande réfection.

Une des lanternes qui éclairent le couloir menant à la grande salle.
La lanterne de la grande salle.
Une petite statue de Bouddha ; le centre de la salle était bondé ; impossible de photographier quoi que ce soit correctement.
Les hommes aussi étaient « en dimanche ».
Et comme pour les obis féminins, le nouage de leur ceinture se fait de différentes manières.

« Le chemin de la philosophie » ; cela aurait du être une très belle promenade sous la pluie de pétales de cerisiers ; ce fut la pluie tout court !!

Le « Ginkakuji » ou temple d’argent ;
Beaucoup moins prisé des touristes il offre pourtant quelques très beaux passages et …
… un jardin zen de pierres.

Vue sur le complexe des bâtiments et la ville depuis le chemin de la colline.
Sous bois de mousse dans l’enceinte du temple.