Japon – Shikoku : Shodoshima

Pendant 1 heure entre Takamatsu et Tonosho, l’un des ports de Shodoshima,  le ferry se fraye un passage à travers le chapelet d’îles qui parsèment la mer de Seto. Shodoshima, l’une d’elles, havre de paix et de verdure, s’enorgueillit de ses cultures d’oliviers et d’agrumes. Elle a aussi été connue grâce à la nouvelliste Sakae Tsuboi (née ici) qui écrivit notamment « 24 yeux », un réquisitoire contre la guerre. Mais attention à ne pas trop s’aventurer dans certaines forêts : des singes y ont élu domicile.

Départ de Takamatsu.
De nombreux ferry sillonnent la mer de Seto entre les différentes îles.

Arrivée au ryokan (hôtel de style japonais). vue depuis le balcon de ma chambre.
Vue depuis le onsen du ryokan. (Il ne pleut pas mais la température de l’eau (entre 40 et 43°) provoque de la buée sur les vitres). C’est un régal de se prélasser dans l’eau devant un tel paysage. Et j’y étais seule pour en profiter !!
Le plus petit détroit répertorié dans le Guinness des records. Aménagé comme un canal au milieu de la ville, il sépare 2 parties de l’ïle ; ses dimensions : 2.5 km de long et moins de 10 m à son point le plus étroit.
Le détroit, côté mer.
Le sommet Hoshigajo culmine à 817 m. Lors d’une trouée dans la forêt luxuriante, on a une vue magnifique sur la côte.
C’est dans ces bois que des singes vivent en liberté.
Un endroit a été aménagé pour les voir de près ; ici, ce sont les touristes qui sont en cage… Et il vaut mieux car ils ont plutôt mauvais caractère.

Un téléférique a été installé entre le mont Kankakei et Kountei. L’idée était de descendre le chemin à pied et de remonter en téléférique….
Heu… j’ai bien fait de faire l’aller-retour en cabine car le sentier semblait vraiment escarpé.

Une halte sur le chemin du retour. Temple Kiyotakisan. Une partie du sanctuaire est dans une grotte.

Terre grecque ? Presque ; Shodoshima cultive les oliviers depuis 1908 et en a fait son emblème.
La bande de sable qui relie à marée basse ces 4 îles s’appelle la « route des anges ». (c’est la vue depuis ma chambre !!)
Le chemin à marée basse.
La mer commençait à remonter ; je ne suis pas allée jusqu’à la dernière île.
Un héron blanc en chasse.
Autres spécialités de Shodoshima ; la sauce soja et le saké ; celui-là était particulièrement bon…